Les officiels

Les Officiels

Votre enfant est dans les groupes Avenir, CHA ou Comp, vous l’accompagnez lors de compétitions, alors devenez officiel de natation pour le club et venez renforcer l’équipe existante.

JUGE ARBITRE STARTER

  • Florian CHANET
  • David FRADY
  • Sophie BRANGER
  • Sébastien BRANGER (Responsable des officiels du club & Président de la commission départementale des officiels de l’ Allier)

JUGE

  • Sandrine DAMBRUN
  • Cyprien DUTEIL

CHRONOMETREUR

  • BLANCHETETE Georges
  • BOSTBARGE Salma
  • INACIO-BOUB Rose-Marie
  • BACCI Maxime

 

Info pour les officiels

Communication

Attention, pour chaque compétition, Sébastien envoie doodle pour préparer les compétitions !

Pour les jurys de tête et les grandes compétitions, le CDAN et la Ligue AURA envois également des demandes de disponibilité. 

Recyclage

Affin d’être toujours à jours des modifications de règlement et pour rester dans la course, les officiels sont soumis à recyclage.

Ce moment convivial permet de voir comment évolue le règlement et permet d’avoir un échange avec les autres officiels.  

Devenez officiels

photo pour devenir officiel

c'est quoi un officiel ?

Les officiels sont les personnes qui sont chargées de faire respecter le règlement des courses, des mages et le protocole d’organisation des compétitions.

Toutes ces règles sont décrites dans le règlement FFN issu du règlement FINA de natation. 

Les fonctions des officiels

lls sont qualifiés pour :

  • Prendre le temps du concurrent dans le couloir qui leur a été assigné ;
  • Remplir les fonctions de chronométreur définies dans l’article SW 2.9 ;
  • Assurer le rôle de juge à l’arrivée conformément à l’article SW 2.11.​

Ils sont qualifiés pour assurer les fonctions de :

  • Chronométreur et chronométreur en chef (articles SW 2.8 et 2.9) 
  • Juge à l’arrivée et juge à l’arrivée en chef (article SW 2.10 et 2.11) 
  • Juge de virages et juge de virages en chef (articles 2.5 et 2.6)
  • Juge de nage (article SW 2.7).

Ils sont qualifiés pour assurer les fonctions de :

  • Chronométreur et chronométreur en chef (articles SW 2.8 et 2.9)
  • Juge à l’arrivée et juge à l’arrivée en chef (article SW 2.10 et 2.11)
  • Juge de virages et juge de virages en chef (articles 2.5 et 2.6)
  • Juge de nage (article SW 2.7)
  • Starter (article SW 2.3).

Ils sont qualifiés pour assurer les fonctions de :

  • Chronométreur et chronométreur en chef (articles SW 2.8 et 2.9)
  • Juge à l’arrivée et juge à l’arrivée en chef (article SW 2.10 et 2.11)
  • Juge de virages et juge de virages en chef (articles 2.5 et 2.6)
  • Juge de nage (article SW 2.7)
  • Starter (article SW 2.3)
  • Superviseur (article SW 2.2 et SW 2.12)
  • Juge-arbitre (article SW 2.1)

Pourquoi devenir officiel ?

Lors des compétitions, le club doit présenter des officiels en fonction du nombre de course des nageurs engagés :

Exemple pour les compétitions organisées par le département de l’Allier :

  • 1 officiel pour 15 courses et moins
  • 2 officiels de 16 à 30 courses
  • 3 officiels au-delà de 30 nageurs

Si cela n’est pas respecté, le club est soumis à une amende et même une interdiction d’engager les nageurs.

comment devenir officiel ?

Pour devenir officiel de natation, vous devez être licencié dans un club et être âgé de :

  • 14 ans pour le poste de chronométreur
  • 16 ans pour le poste de juge de virage 
  • 18 ans pour les postes de juge, stater et juge arbitre.

Les tests pour devenir officiels

Le titre de « Chronométreur » est délivré aux personnes ayant passé un test pratique
d’aptitude à la fonction de chronométreur, et une validation pratique de la fonction de juge
à l’arrivée ; chaque candidat doit remplir les conditions suivantes :

  • Etre licencié à la FFN sur le territoire de la ligue régionale ou du comitédépartemental organisateur de la session
  • Etre âgé d’au moins 14 ans à la date de l’examen
  • Avoir fait acte de candidature auprès de la ligue régionale ou du comité
    départemental dont il dépend
  • Avoir participé à une formation de base organisée par le comité départemental
    ou la ligue régionale.

A l’issue un test de connaissance sera proposé aux candidats.
Validation pratique:
Il devra y avoir au moins deux chronométreurs officiels dans la ligne en plus du
candidat. Son temps sera alors utilisé pour la détermination du temps officiel (cf :
cas d’un chronométrage manuel avec 3 chronométreurs – SW 11.3.2).
L’aptitude du candidat sera appréciée sur un minimum de 40 prises de temps (le temps
final) réalisées à l’occasion d’une ou deux réunions FFN (départementale, régionale).
A chaque série le temps du candidat annoncé et enregistré au 1/100ème de seconde sera
comparé au temps manuel officiel de la ligne. Nota : les 3 temps seront reportés sur la
fiche du candidat.
Pour être admis le candidat ne devra pas avoir plus de 10 écarts de 16 centièmes et plus,
dont un maximum de 2 écarts de temps supérieurs ou égaux à 40/100èmes.
Les écarts de temps compris de 0 à 15/100èmes ne sont pas comptabilisés.
Pour la validation de la fonction du juge à l’arrivée, il sera demandé au candidat de tenir
le poste pendant une réunion sous le contrôle d’un officiel tuteur, du starter ou du juge
arbitre.

Le titre de « Chronométreur » est délivré aux personnes ayant passé un test pratique
d’aptitude à la fonction de chronométreur, et une validation pratique de la fonction de juge
à l’arrivée ; chaque candidat doit remplir les conditions suivantes :

  • Etre licencié à la FFN sur le territoire de la ligue régionale ou du comitédépartemental organisateur de la session
  • Etre âgé d’au moins 14 ans à la date de l’examen
  • Avoir fait acte de candidature auprès de la ligue régionale ou du comité
    départemental dont il dépend
  • Avoir participé à une formation de base organisée par le comité départemental
    ou la ligue régionale.

A l’issue un test de connaissance sera proposé aux candidats.
Validation pratique:
Il devra y avoir au moins deux chronométreurs officiels dans la ligne en plus du
candidat. Son temps sera alors utilisé pour la détermination du temps officiel (cf :
cas d’un chronométrage manuel avec 3 chronométreurs – SW 11.3.2).
L’aptitude du candidat sera appréciée sur un minimum de 40 prises de temps (le temps
final) réalisées à l’occasion d’une ou deux réunions FFN (départementale, régionale).
A chaque série le temps du candidat annoncé et enregistré au 1/100ème de seconde sera
comparé au temps manuel officiel de la ligne. Nota : les 3 temps seront reportés sur la
fiche du candidat.
Pour être admis le candidat ne devra pas avoir plus de 10 écarts de 16 centièmes et plus,
dont un maximum de 2 écarts de temps supérieurs ou égaux à 40/100èmes.
Les écarts de temps compris de 0 à 15/100èmes ne sont pas comptabilisés.
Pour la validation de la fonction du juge à l’arrivée, il sera demandé au candidat de tenir
le poste pendant une réunion sous le contrôle d’un officiel tuteur, du starter ou du juge
arbitre.

Le titre de « Chronométreur » est délivré aux personnes ayant passé un test pratique
d’aptitude à la fonction de chronométreur, et une validation pratique de la fonction de juge
à l’arrivée ; chaque candidat doit remplir les conditions suivantes :

  • Etre licencié à la FFN sur le territoire de la ligue régionale ou du comitédépartemental organisateur de la session
  • Etre âgé d’au moins 14 ans à la date de l’examen
  • Avoir fait acte de candidature auprès de la ligue régionale ou du comité
    départemental dont il dépend
  • Avoir participé à une formation de base organisée par le comité départemental
    ou la ligue régionale.

A l’issue un test de connaissance sera proposé aux candidats.
Validation pratique:
Il devra y avoir au moins deux chronométreurs officiels dans la ligne en plus du
candidat. Son temps sera alors utilisé pour la détermination du temps officiel (cf :
cas d’un chronométrage manuel avec 3 chronométreurs – SW 11.3.2).
L’aptitude du candidat sera appréciée sur un minimum de 40 prises de temps (le temps
final) réalisées à l’occasion d’une ou deux réunions FFN (départementale, régionale).
A chaque série le temps du candidat annoncé et enregistré au 1/100ème de seconde sera
comparé au temps manuel officiel de la ligne. Nota : les 3 temps seront reportés sur la
fiche du candidat.
Pour être admis le candidat ne devra pas avoir plus de 10 écarts de 16 centièmes et plus,
dont un maximum de 2 écarts de temps supérieurs ou égaux à 40/100èmes.
Les écarts de temps compris de 0 à 15/100èmes ne sont pas comptabilisés.
Pour la validation de la fonction du juge à l’arrivée, il sera demandé au candidat de tenir
le poste pendant une réunion sous le contrôle d’un officiel tuteur, du starter ou du juge
arbitre.

Le titre de « Chronométreur » est délivré aux personnes ayant passé un test pratique
d’aptitude à la fonction de chronométreur et une validation pratique de la fonction de juge
à l’arrivée ; chaque candidat doit remplir les conditions suivantes :

  • Etre licencié à la FFN sur le territoire de la ligue régionale ou du comitédépartemental organisateur de la session
  • Etre âgé d’au moins 14 ans à la date de l’examen
  • Avoir fait acte de candidature auprès de la ligue régionale ou du comité
    départemental dont il dépend
  • Avoir participé à une formation de base organisée par le comité départemental
    ou la ligue régionale.

A l’issue un test de connaissance sera proposé aux candidats.
Validation pratique:
Il devra y avoir au moins deux chronométreurs officiels dans la ligne en plus du
candidat. Son temps sera alors utilisé pour la détermination du temps officiel (cf :
cas d’un chronométrage manuel avec 3 chronométreurs – SW 11.3.2).
L’aptitude du candidat sera appréciée sur un minimum de 40 prises de temps (le temps
final) réalisées à l’occasion d’une ou deux réunions FFN (départementale, régionale).
A chaque série le temps du candidat annoncé et enregistré au 1/100ème de seconde sera
comparé au temps manuel officiel de la ligne. Nota : les 3 temps seront reportés sur la
fiche du candidat.
Pour être admis le candidat ne devra pas avoir plus de 10 écarts de 16 centièmes et plus,
dont un maximum de 2 écarts de temps supérieurs ou égaux à 40/100èmes.
Les écarts de temps compris de 0 à 15/100èmes ne sont pas comptabilisés.
Pour la validation de la fonction du juge à l’arrivée, il sera demandé au candidat de tenir
le poste pendant une réunion sous le contrôle d’un officiel tuteur, du starter ou du juge
arbitre.

Abonnez-vous à la newsletter

Ne rater plus aucuns articles
Tous les mardis dans votre boite.

Nos activités 2022-2023 sont ouvertes à l'inscription.

Rejoignez-nous en moins de 5 minutes